Si l'on pense généralement aux murs et aux cloisons pour l'installation d'ouvertures dans une maison, les toits sont aussi parfois des zones où installer une fenêtre est nécessaire. Si vous vous demandez pourquoi installer une fenêtre de toit, comment la choisir et s'il existe une réglementation à respecter, découvrez sans plus attendre nos réponses et nos conseils.

Fenêtre de toit : laquelle choisir et comment l'installer ?

Pourquoi installer une fenêtre de toit ?

Les combles possèdent un potentiel d'aménagement très intéressant. Les transformer en pièces à vivre permet d'agrandir son habitat et d'y ajouter des chambres, salles de jeux, salles de bain ou bureaux supplémentaires, installés sous les toits. La première chose à faire pour aménager correctement un grenier, c'est installer des fenêtres de toit qui permettront d'y faire entrer l'air et la lumière du jour. Pour une luminosité optimale, sachez que la surface vitrée totale doit faire au moins 15 % de la surface de la pièce. Il est donc parfois nécessaire d'installer plusieurs fenêtres juxtaposées, ou bien des deux côtés du toit. Pour rendre vos combles habitables, choisissez un nombre de fenêtre de toit et des modèles qui correspondent à la surface totale du grenier. Il est important de pouvoir bénéficier du meilleur confort en termes de luminosité.

La gamme des fenêtres de toit s'est fortement étendue ces dernières années. Il existe des fenêtres de toit sur-mesure ou standards. Leurs dimensions très variées permettent d'habiller toutes les pièces, même les plus exiguës. Il est également possible dans certains cas d'associer une fenêtre de toit classique à une fenêtre de toit fixe ou à une autre fenêtre ouvrante pour créer une grande ouverture et une vue dégagée sur l'extérieur. Le choix de votre fenêtre de toit va également dépendre de la pente de votre toiture puisque différents types d'ouvertures correspondent à différents angles.

L'installation des fenêtres de toit est facile et rapide. Il en existe dans toutes les matières (fenêtre de toit aluminium, PVC, bois, avec châssis recouvert de plastique moulé pour les pièces humides et même zinc) et équipées de tous les types de vitrage possibles.

Fenêtres de toit : quel type d’ouverture ?

Dès le début de votre projet, demandez-vous quel type d'ouverture correspond à la pente de votre toit, à vos besoins et à votre mode de vie. Il existe 3 types d'ouverture différents pour les fenêtres de toit :

  • La fenêtre de toit à ouverture par rotation : ce type de fenêtre s'ouvre vers l'intérieur. En tirant sur la barre d'ouverture qui se trouve en haut de la fenêtre, l'ouvrant pivote sur son axe horizontal. Ce type d'ouverture encombre peu la pièce et convient aux toits de 15 à 90° d'inclinaison. Le pivot permet de laisser la fenêtre entrouverte dans plusieurs positions. Pour le nettoyage de la surface extérieure, il suffit de faire basculer le vantail à 180°. Ce type d'ouverture est également sécurisé pour les enfants.
  • La fenêtre de toit à ouverture latérale : ce type de fenêtre de toit possède une charnière sur le côté et s'ouvre donc vers l'extérieur de la même façon qu'une porte. Elle n'encombre donc pas du tout la pièce et offre une vue dégagée sur l'extérieur. En revanche, elle donne un accès facile au toit et ne convient donc pas à une chambre d'enfants.
  • La fenêtre de toit à ouverture par projection : sur ce type de fenêtre, la charnière est placée en haut et la poignée d'ouverture sur la partie du bas. En poussant la poignée, la fenêtre s'ouvre totalement vers l'extérieur et permet de profiter d'un grand angle d'ouverture. Ce type de fenêtre est idéale pour les toitures à faible pente.
  • La fenêtre de toit à ouverture motorisée : très pratique pour les fenêtres difficilement accessibles, l'ouverture motorisée permet de contrôler l'ouverture et la fermeture à distance grâce à une télécommande ou à un interrupteur. Elle s'ouvre généralement par rotation ou par projection. Les fenêtres de toit solaires sont les plus écologiques puisqu'elles fonctionnent grâce à l'énergie fournie par le soleil. Il existe également des fenêtre de toit avec volet roulant motorisé.
Fenêtre de toit à ouverture basculante

Fenêtres de toit : quel type de vitrage ?

Les combles sont particulièrement sujets à l'humidité, aux déperditions de chaleur en hiver et à l'effet de serre en été. Pour vous protéger de tous ces aléas climatiques et préserver votre confort, choisissez de préférence un vitrage bien isolant. En règle générale, tous les vitrages des fenêtres de toit modernes sont conçus pour isoler correctement une pièce. Vous pouvez toutefois opter pour du double vitrage renforcé ou même du triple vitrage (le triple vitrage est uniquement recommandé si votre fenêtre est orientée plein nord ou si vous habitez dans une région où les hivers sont particulièrement froids).

Pour une isolation thermique optimale, la fenêtre de toit à isolation thermique équipée d'un double vitrage renforcé limitera au maximum les déperditions d'énergie et vous permettra de faire des économies de chauffage et de climatisation. Le double vitrage thermique idéal pour une fenêtre de toit limite les pertes de chaleur mais résiste également au rayonnement solaire pour éviter que vos combles ne se transforment en véritables fours en été.

Si votre fenêtre de toit donne sur une rue animée, une voie ferroviaire, une école ou tout autre environnement bruyant, vous pouvez également choisir une fenêtre avec isolation phonique renforcée équipée d'un double vitrage spécial. Choisissez un double vitrage acoustique avec un coefficient d'affaiblissement d'environ 30 dB pour une bonne réduction des bruits.

Enfin, vous pouvez également choisir un vitrage sécurité qui vous protège des effractions mais aussi de la grêle. Vous devez pour cela opter pour un vitrage avec verre feuilleté ou trempé.

Sachez qu'il existe bien sûr des vitrages combinant ces 3 qualités d'isolation thermique, phonique et sécurité.

Installer une fenêtre de toit

Réglementation pour installer une fenêtre de toit

Pour installer une fenêtre de toit, la législation est assez simple. Une déclaration en mairie suffit généralement pour obtenir l'autorisation de travaux. Si vous habitez dans une copropriété, vous devrez évidemment obtenir l'accord de votre copro. Attention, lorsque vous aménagez vos combles et si vous prévoyez une augmentation de la surface habitable de plus de 20 m², vous aurez bien sûr besoin d'un permis de construire.

Concernant les fenêtres de toit à proprement parler, leur installation doit respecter quelques règles de voisinage. La fenêtre de toit ne doit pas être placée à moins de 1,90 mètres du toit voisin en vue droite (vis-à-vis). De côté, la distance minimale à respecter est de 0,60 mètres. Dans le cas où ces distances ne pourraient pas être appliquées, la réglementation vous imposera d'équiper votre toit d'une fenêtre fixe non ouvrante à verre dépoli.

Enfin, sachez que l'augmentation de la surface vitrée de votre habitat peut vous donner droit à des aides financières. Si vos fenêtres de toit sont équipées d'un vitrage et d'un châssis lui conférant une bonne isolation thermique et vous permettent donc d'économiser de l'énergie, vous pourrez être éligibles au crédit d'impôt.

Pour approfondir le sujet :