L'isolation thermique des fenêtres permet de protéger son intérieur des contraintes du climat. Quand on sait que les fenêtres sont responsables de 15% en moyenne des déperditions d'énergie dans une maison, il paraît important de se prémunir contre ces pertes. La fenêtre à double vitrage thermique est la solution pour maximiser l'isolation de son habitat et ainsi faire de grandes économies d'énergie.

Double vitrage thermique : comment ça fonctionne ?

En rénovation ou en construction neuve, installer des fenêtres à double vitrage thermique vous permet d'éviter les fuites de chaleur en hiver. Vous minimisez ainsi considérablement votre consommation en chauffage et réalisez jusqu'à 40 % d'économie par rapport à un vitrage simple. Le double vitrage thermique a également l'avantage de supprimer la sensation de froid ressentie à proximité des fenêtres. Un réel atout pour améliorer le confort au sein de son foyer.

En été, certains types de fenêtres double vitrage permettent également de protéger l'habitat du rayonnement solaire lorsque les fenêtres sont exposées en plein soleil. Le double vitrage thermique adapté au contrôle solaire permet de laisser passer la lumière tout en minimisant l'entrée de chaleur et l'effet de surchauffe. Un avantage qui permet d'éviter de fermer ses volets en été et donc de profiter de plus de lumière. Le double vitrage thermique solaire permet également de limiter l'utilisation de l'air conditionné et encore une fois de réduire sa consommation énergétique.

Afin de déterminer les qualités isolantes d'une fenêtre double vitrage, des coefficients existent. Pour une isolation thermique efficace, choisissez une fenêtre double vitrage dont le coefficient U est inférieur ou égal à 2. Plus le coefficient U est faible, plus l'isolation thermique est performante. Le coefficient S représente quant à lui la capacité d'une fenêtre à faire entrer la chaleur solaire à l'intérieur de la pièce. Plus il est élevé, plus l'énergie solaire pénètre dans la maison sous forme de chaleur. Enfin, le coefficient TL détermine l'aptitude du vitrage à laisser passer la lumière. Plus ce coefficient est fort, plus la quantité de rayonnement solaire qui traverse le vitrage est importante.

Dans le cadre des projets de rénovation, certaines fenêtres à double vitrage thermique sont éligibles au crédit d'impôt car participent à la réduction énergétique et représentent donc un geste environnemental à encourager.

Pour approfondir le sujet :