Une grande partie des déperditions d'énergie dans une habitation sont dues aux fenêtres de mauvaise qualité. Ainsi, 10 à 15% des pertes de chaleur se font par des ouvertures trop anciennes ou abîmées. Si la fenêtre double vitrage représente la solution classique idéale pour améliorer l'isolation thermique de sa maison et faire de grandes économies d'énergie, qu'en est-il du triple vitrage ?

Triple vitrage : est-il si intéressant que ça ?

Comme son nom l'indique, le triple vitrage est composé de 3 vitres séparées par deux lames d'air ou de gaz. Plus épais, il permet donc logiquement une meilleure isolation thermique. Le coefficient de transmission thermique pour une fenêtre double vitrage est généralement inférieur ou égal à 2 (plus le chiffre de ce coefficient est faible, meilleure est l'isolation). Pour une fenêtre triple vitrage, ce coefficient peut descendre en dessous de 1. Concernant l'isolation phonique, le triple vitrage ne semble cependant pas offrir de meilleures performances acoustiques que le double vitrage asymétrique.

Plus épais et donc plus lourd, le triple vitrage pèse en général 30 kg/m², contre 20 kg/m² pour le double vitrage. Ce poids supplémentaire le rend plus difficile à manier et à installer. Il implique également l'installation de menuiseries plus solides et donc une consommation additionnelle de matières premières. En rénovation, l'utilisation du triple vitrage est bien souvent impossible car non compatible avec des menuiseries classiques.

Détail du châssis d'une fenêtre avec triple vitrage

Une fenêtre triple vitrage est également plus opaque qu'une fenêtre double vitrage et laisse donc entrer moins de lumière à l'intérieur de la pièce. Cette filtration des rayonnements solaires peut s'avérer confortable en été car l'effet de surchauffe est atténué. Toutefois, le triple vitrage en hiver peut être source d'inconfort puisqu'il bloque la lumière du jour et capte peu la chaleur du soleil.

Enfin, à dimensions égales, une fenêtre triple vitrage coûte 50 à 80% plus cher qu'une fenêtre à double vitrage. Avant d'envisager la pose de fenêtres triple vitrage, il est donc important de bien se renseigner et de prendre en compte l'ensemble des paramètres de son habitat. Réaliser un bilan énergétique de votre logement pourra vous permettre d'y voir plus clair.

Le triple vitrage est un investissement inutile sans une bonne isolation préalable des murs et de la toiture. Les économies d'énergie qu'il permet sont en effet minimes par rapport à son coût d'achat.

Ce type de vitrage n'est pas rentable pour les maisons à l'isolation classique mais convient plutôt aux maisons à très basse consommation énergétique, comme les maisons passives pour lesquelles il peut permettre de se passer complètement du chauffage. De manière plus globale, le triple vitrage est uniquement à envisager pour les régions froides ou pour des fenêtres orientées plein nord ou peu ensoleillées.

Pour approfondir le sujet :