La norme BBC pour Bâtiments Basse Consommation fait référence à tout un tas de standards et de normes auxquelles un bâtiment neuf, à usage public ou privé, doit répondre obligatoirement. Ces standards sont régis, à l'heure actuelle, par la réglementation thermique RT2012 et bientôt par la RT2020.

Qu'est-ce que la norme BBC ?

Avec l'arrivée de la RT2020, les bâtiments BBC ne devront plus seulement être peu énergivores, mais ils devront même produire plus d'énergie qu'ils n'en consomment. La certification RT2012 est décernée par un organisme certificateur indépendant accrédité par l'État. Actuellement, seuls quatre organismes sont habilités à délivrer la certification BBC : Certivea, Cerqual, Cequami et Promotelec. Ce type de constructions, contrairement aux habitations standards, a la particularité d'être quasi autosuffisante en matière de consommation énergétique particulièrement en terme de chauffage et d'électricité.

Le label BBC garantie une consommation énergétique minimale, qui ne dépasse pas le seuil légal de 50 kWh par m2 et par an. Ce seuil étant bien évidemment modulable en fonction de la zone géographique dans laquelle le logement se situe. Pour exemple, le seuil requis est de 65 kWh en Île-de-France alors qu'il n'est que de 40 kWh en Méditerranée. De plus, dans ces constructions passives, les fuites d'air doivent aussi être limitées à 0,6 m3 pour les maisons, et à 1 m3 pour les immeubles.

Sur quoi agir ?

Afin de réduire la consommation énergétique de votre maison, les principaux axes d'amélioration sont le chauffage, la gestion de la ventilation, la climatisation, la production d'eau chaude sanitaire et l'éclairage. Pour cela, les premières étapes de la construction d'une maison sont charnières. En effet, il est important d'optimiser son implantation pour exploiter au maximum son exposition au soleil afin de profiter de la chaleur et de la luminosité générées naturellement. On privilégiera donc l'aménagement des pièces de vie au sud alors que les chambres à coucher, pièces supportant des températures légèrement plus basses, peuvent être placées plus au nord.

Le choix des matériaux utilisés pour la construction est aussi primordial. L'isolation renforcée et une bonne gestion de la ventilation ont un impact direct sur la perméabilité de la maison. Les principales sources de fuites d'air sont mesurées au niveau des jonctions entre les murs de façade et le sol et au niveau des menuiseries extérieures. En effet, environ 40 % des fuites d'air sont liées aux menuiseries (fenêtres, portes… ).

Face à ce constat, un classement a été mis en place pour mesurer l'étanchéité des menuiseries, le classement AEV qui va de A1 à A4 (A4 étant le plus étanche). Il désigne la résistance des menuiseries à l'air, l'eau et le vent. Une menuiserie certifiée A4 va laisser passer 3 fois moins d'air qu'une menuiserie certifiée A3. Les menuiseries en bois ainsi que les fenêtres PVC ont une très bonne performance d'isolation thermique.

Les menuiseries en aluminium ont elles aussi du s'adapter et évoluer pour augmenter leur performance thermique. Les profilés intègrent maintenant une rupture de pont thermique, véritable barrière isolante entre l'intérieur et l'extérieur.

Les équipements électriques tels que les interrupteurs ou encore les prises de courant donnant sur un mur en façade sont des sources importantes de pertes énergétiques. Il est donc important de bien les calfeutrer à l'aide de joints en silicone par exemple. Enfin, la performance des installations électriques, liées au chauffage ou encore l'éclairage, est aussi un point décisif qui déterminera l'obtention ou non du label.

Indices de consommation énergétique

Quels sont les bénéfices de la norme BBC ?

Hormis le côté écologique de la norme RT2012, la construction d'une de ces habitations BBC présente des avantages financiers importants. Le premier est de réaliser une économie significative tout en améliorant le confort de son logement. En pratique : consommer jusqu'à 7 fois moins de chauffage et 2 fois moins d'eau chaude sanitaire.

Ajouter à cela la possibilité de bénéficier de soutiens gouvernementaux tels que des réductions d'impôts (exonération de taxe foncière allant de 50 à 100 % pendant une durée minimale de 5 ans)des prêts à taux 0, des prêts EDF ou encore éco-vert. Enfin, ces normes écologiques et économiques augmentent la valeur du logement. Grâce à cette certification, l'acheteur est en confiance ce qui vous permettra de vendre plus cher et plus vite !

Label BBC et rénovation

Beaucoup pensent qu'une maison BBC est forcément une construction neuve. Penser son projet de construction en le pensant dès le départ comme économe, avec une véritable conception bioclimatique, est la solution la plus simple. Mais les anciens bâtiments peuvent également profiter de ces nouvelles normes afin d'en améliorer la performance énergétique.

L'obtention du label doit impérativement être initiée dès la conception du projet de rénovation. Premièrement, un bureau d'étude doit réaliser une étude thermique de votre bien puis vous devez déposer un dossier de labellisation auprès d'un des organismes habilités à délivrer la certification BBC. Une fois le dossier accepté, les travaux de rénovation peuvent commencer. La certification ne sera obtenue qu'à la seule condition que le bâtiment rénové passe le test de perméabilité à l'air.

Le test d'étanchéité à l'air

Ce test doit être réalisé dès la fin du chantier, avant même votre entrée dans la maison, et consiste à mettre la maison en dépression artificiellement, à l'aide de ventilateurs, pour mesurer uniquement les fuites d'air. Il est effectué en obturant tous les orifices volontaires de la maison tels que les bouches ou les trappes de ventilation afin que le flux d'air provoqué par la différence de pression ne provienne que des fuites.

Quels sont les inconvénients ?

Le tableau dressé par les habitations BBC semble idyllique, mais qu'en est-il vraiment ? Dans certaines régions du sud, une exposition plein sud peut s'avérer difficile à supporter particulièrement pendant l'été. Si vous craignez de voir monter la température de chez vous à 30 °C en plein mois d'août, il faudra donc aussi penser à faire climatiser votre maison ce qui engendre des coûts supplémentaires.

Les habitations BBC sont équipées de VMC double flux qui présentent un certain nombre d'inconvénients : encombrantes, elles peuvent parfois engendrer des nuisances sonores et leur entretien annuel a un coût non négligeable. Le faible renouvellement de l'air des maisons BBC peut aussi être un problème pour certains et demande donc de faire l'effort d'aérer vous-mêmes votre maison tous les jours, été comme hiver.

Par ailleurs, la norme RT2012 impose l'utilisation d'au moins une source d'énergie renouvelable telle que les panneaux solaires ou la plus utilisée : les pompes à chaleur ce qui vient encore une fois alourdir la facture.

Combien coûte une maison BBC ?

Pour une maison BBC, le coût au m2 varie de 1500 € le m2 à 3000 € le m2 en fonction des prestations demandées soit un investissement de départ supérieur en moyenne de 20 % comparativement à une maison traditionnelle.

Mais finalement, faire le choix du BBC, c'est faire le choix du développement durable et de contribuer à la préservation de la planète.