Changer ses fenêtres : les questions à se poser avant de se lancer

Investir dans de nouvelles fenêtres exige la prise en compte de plusieurs facteurs : performances thermiques et acoustiques, luminosité, modèle, sécurité et budget, tout dépend de vos besoins. Les lignes ci-après, révèlent ce que vous devez savoir avant de vous engager dans des travaux de rénovation de fenêtres.

Changer ses fenêtres : les questions à se poser avant de se lancer

Les fenêtres à remplacer en priorité

Si vous disposez du budget nécessaire pour remplacer toutes vos fenêtres, c'est déjà une très belle chose pour donner fière allure à votre habitation. Par contre si vous êtes limité et que vous souhaitez changer vos fenêtres progressivement, privilégiez d'abord les pièces à vivre ou les pièces les plus chauffées. Ainsi, vous améliorez le confort de votre intérieur, surtout que ces espaces sont le plus souvent fréquentés par les occupants de la maison.

Le matériau à privilégier

On peut classer les matériaux de fenêtres en quatre grandes catégories : les menuiseries en aluminium, en PVC, en bois et mixtes. Chaque matériau a ses avantages et ses contraintes. L'aluminium est apprécié parce qu'il ne se dégrade pas, ce produit est également proposé dans un large un choix de coloris.

Bon isolant, la fenêtre PVC profite quant à elle d'un matériau économique, c'est pour ces raisons que le PVC est très utilisé en rénovation. S'agissant des couleurs, vous avez moins de choix de couleurs. Les fenêtres mixtes sont plus chères, mais elles offrent une bonne isolation thermique et ne demandent pas d'entretien.

Critères pour choisir son installateur de fenêtres

Afin de mieux profiter de votre équipement et faire des économies d'énergies, faites poser vos fenêtres par un professionnel. Ce dernier doit être qualifié, être expérimenté et travailler avec sa propre équipe d'ouvriers. De préférence, optez pour un installateur local exerçant près de chez vous. Il doit être doté du Qde, l'agrément RGE et certifié Qualibat.

C'est important de travailler avec ce type de professionnel, en leur confiant vos travaux, vous pourrez bénéficier d'aides publiques et obtenir un travail de qualité. Etudiez plusieurs offres de professionnels sur les sites dédiés pour trouver l'installateur qui vous correspond à vos besoins.

Combien peut coûter la pose de fenêtres ?

Le prix d'une fenêtre varie selon trois principaux facteurs : le matériau, la qualité du vitrage et les dimensions. Pour un PVC, il faut compter à partir de 150 euros, tarifs hors pose. Pour une fenêtre bois ou en aluminium, il faut prévoir respectivement 200 et 300 euros. La pose de la fenêtre devrait vous coûter 150 à 300 euros le service. Précisons que ces coûts correspondent aux tarifs standard. Alors si vous envisagez installer par exemple 6 bonnes fenêtres en aluminium, le coût global peut vous revenir à 5000 euros.

Que prévoit la réglementation en la matière

Une loi en vigueur depuis le 1er novembre 2007 réglemente le changement des fenêtres. Ainsi, des niveaux de performance thermique sont exigés pour les fenêtres pendant leur remplacement. Il s'agit entre autres du double vitrage et de l'isolation renforcée. Vraisemblablement, cette réglementation entraîne des travaux plus coûteux, mais ces dispositions de la loi ouvrent droit à des avantages fiscaux dont un crédit d'impôt de 25 % à 40 %.

Par ailleurs, le changement de fenêtres peut permettre de bénéficier d'aides publiques ou de prêts sous certaines conditions : prime à l'amélioration de l'habitat (PAH), subvention pour l'amélioration du confort dans l'habitat privé (ANAH), prêt-rénovation EDF, prêt Pass-travaux etc.