Les 3 grands principes de la décoration japonaise

Le design d'intérieur japonais est difficile à définir. La première chose à savoir est comment il fusionne à la fois le design japonais traditionnel et les principes modernes du design. Cependant, la décoration japonaise intègre également de nombreux autres styles et éléments qui rendent difficile l'intégration dans une définition simple.

Si nous résumions le design d'intérieur japonais en un mot, ce seraitzen. Ancré dans des milliers d'années de tradition, ce style ancien, connu sous le nom de "KANSO", est non seulement apaisant, mais aussi une représentation culturelle du mode de vie japonais. Cette esthétique traditionnelle de la maison a accumulé des principes solides et simples que nous devrions tous suivre lorsqu'il s'agit de l'intérieur de notre maison.

Des pièces de vie multifonctions

L'une des principales raisons pour lesquelles les gens sont amoureux du design d'intérieur japonais est qu'il fait la part belle à l'espace. Comme lu dans un blog maison et jardin, qui n'aime pas rendre leur maison plus grande et plus aérée ? En effet, de nombreuses maisons traditionnelles japonaises sont conçues autour d'espaces de vie décloisonnés ou modulables.

Les pièces peuvent s'agrandir ou se diviser en fonction des besoins, notamment par l'utilisation de panneaux coulissants Shoji. L'espace se module tantôt en chambre, tantôt en bureau, tantôt en pièce de vie.

Ce style populaire et peu encombrant est une excellente option pour les citadins qui ne possèdent qu'un petit espace au sol. Cette capacité à répartir les espaces pour différents usages pendant la journée est essentielle au Japon où la société fortement urbanisée met l'espace à l'épreuve.

La société et la culture japonaises valorisent également vie privée et isolement. Les intérieurs traditionnels japonais, avec leurs panneaux Shoji, laissent entrer la lumière dans une pièce tout en offrant de l'intimité pour des activités telles que le travail, la lecture ou encore la méditation.

Austérité et simplicité

Parce que la culture japonaise valorise la simplicité, l'espace dans n'importe quelle pièce est tout aussi important que la conception d'une pièce et son contenu. Les pièces conçues dans un style japonais ont toujours un aspect épuré et sont toujours décorées avec parcimonie.

Les intérieurs japonais traditionnels et modernes intègrent des matériaux naturels tels que des bois fins, du bambou, de la soie, des tapis de paille de riz et du papier. Les Japonais perçoivent la forme la plus basse de simplicité comme une forme de luxe. Les meubles contemporains et simples avec des lignes épurées de cette partie du monde ont souvent une ingénierie extrêmement complexe avec une menuiserie complexe. Vous pouvez facilement intégrer ce look dans votre maison en utilisant des meubles simples qui évitent les détails voyants et ornés au profit de la forme et de la fonction.

L'un des principes les plus importants du design d'intérieur japonais est que moins c'est plus. L'austérité, le minimalisme, l'appréciation des objets patrimoniaux et des traditions survivent dans un amalgame unique qui adapte la technologie et le modernisme afin qu'ils s'intègrent dans une esthétique déjà établie et non dans l'inverse.

Pour nous, les intérieurs japonais sont tout au sujet de meubles fonctionnels magnifiquement conçus fabriqués à partir de matériaux naturels avec des formes simples comme des motifs de style plis en origami mélangés à des formes et des symboles décoratifs organiques.

Conservez le lien avec la nature

Toutes les maisons japonaises reflètent le monde extérieur et adoptent souvent des matériaux durables mélangés à des fibres naturelles. Le bois et le bambou sont des matériaux souvent utilisés. Le bois ajoute de la texture, de la sérénité et du raffinement à votre espace.

Les Tatami sont des sols japonais traditionnels faits de tapis de paille de riz. Dans le passé, la plupart des sols japonais étaient des tatamis. Dans le Japon moderne, les appartements et les maisons avec une ou deux salles de tatami continuent d'être populaires.

L'un des moyens les plus courants d'intégrer de conserver un lien avec la nature, est l'utilisation de plantes, avec parcimonie à l'intérieur, et si possible à l'extérieur. Au Japon, même un tout petit espace peut être utilisé pour créer un jardin japonais. Mais attention à ne pas tomber des les pièges grossiers et autre "japoniaiseries" que l'on peut voir dans certaines revues de déco.

L'art du jardin japonais est subtil et n'est pas facile à maitriser, tout comme le concept du Wabi Sabi, qui est certainement l'essence même de la culture japonais. Plutôt que de viser une perfection totale, le Wabi Sabi est l'art d'apprécier la beauté dans le monde naturellement imparfait. C'est une philosophie esthétique ancienne enracinée dans le bouddhisme zen, en particulier la cérémonie du thé, un rituel de pureté et de simplicité dans lequel les maîtres zen ont prisé des bols faits à la main et de forme irrégulière, avec une glaçure inégale et de minuscules fissures.