Êtes-vous à la recherche d’un revêtement pour votre intérieur ? Les sols souples reviennent de plus en plus au goût du jour. Et pour cause, ce type de revêtement de sol imite parfaitement les matériaux nobles comme le bois ou le marbre et peut s’obtenir à un prix très intéressant. Parmi un large choix de matériaux dans cette catégorie de « sols souples », le sol en PVC, le sol en vinyle et le linoléum sont les plus appréciés sur le marché. La question est de savoir pourquoi. Dans cet article, nous allons vous proposer un guide qui peut vous aider à les distinguer et à bien choisir votre revêtement de sol pour intérieur !

Sol lino, Vinyle ou PVC : le plastique est-il fantastique ?

Quelles sont les différences entre un sol lino et un sol vinyle/PVC ?

Premièrement, le lino, plus communément appelé « linoléum », est un matériau 100 % naturel. Il est composé d’huile de lin, de craie, de résines et de pigments naturels. C’est donc un revêtement à la fois écologique et noble. Malheureusement, on a tendance à considérer le lino comme un produit bas de gamme. C’est peut-être parce qu’il s’agit du tout premier revêtement conçu dans la catégorie des sols souples.

Cependant, le linoléum est caractérisé par sa grande capacité à garder la vivacité des couleurs ou des motifs de votre revêtement pendant des dizaines d’années. De plus, il est facile d’entretien, car il vous suffit d’avoir un chiffon et un aspirateur, tel que proposé sur leguideaspi.fr. En effet, il a un aspect marbré et se présente la plupart du temps en rouleaux ou en lames.

Contrairement au sol lino, le sol vinyle ou le sol en PVC sont des revêtements plastiques. À leur origine, on les différencie par leur mode de fabrication. Le sol vinyle est fabriqué par enduction, c'est-à-dire : on applique la matière première sur un support. Par contre, le sol PVC est fabriqué par calandrage. Il s’agit ici de l’aplatissement de la matière première entre deux rouleaux.

Aujourd’hui, il n’y a plus de distinction entre ces deux matériaux. Le revêtement en vinyle et en PVC désigne un même produit. Ils sont tous les deux fabriqués à partir de polychlorure de vinyle. Par ailleurs, leur résistance à l’humidité dépend de la classe que vous choisissez (classe 21, 22 ou 23). Mais il est aussi facile d’entretien qu’un sol lino. Certes, ils ne sont pas aussi nobles que le linoléum, mais vous pouvez les choisir pour leur prix moins coûteux et pour leurs motifs variés. Enfin, le sol vinyle/PVC peut s’acheter en rouleau, en lames ou en dalles.

Sol lino : caractéristiques, avantages et inconvénients

Halte aux idées reçues sur le sol lino ! Le linoléum est un produit haut de gamme. Il est présenté sous forme de rouleaux (à dérouler sur le sol), de dalles (à clipser ou à coller sur le sol) ou encore de lames clipsables. Ainsi, il est conseillé de confier la pose d’un sol lino en rouleaux à un professionnel, car c’est plus ou moins compliqué si vous êtes novice. Par contre, ce type de pose permet de limiter les joints et d’offrir une grande résistance à l’humidité.

Il convient de noter qu’il est plus difficile de trouver un lino qu’un sol plastique. Un revêtement de ce type n’est proposé que chez des spécialistes ou dans les grandes surfaces de bricolage. Pour rappel, c’est un matériau 100 % naturel. Donc, il est à la fois antiallergique, antibactérien et antistatique. De plus, le linoléum résiste parfaitement aux chocs et a une durée de vie plus importante par rapport au vinyle. Pour vous aider dans votre choix, voici les avantages et les défauts d’un sol lino !

Poser un sol en linoleum

Avantages du sol lino

  • Le sol lino est 100 % naturel et donc écologique ;
  • Il ne marque pas les chocs et offre une meilleure durabilité ;
  • Ce type de revêtement de sol est facile à entretenir ;
  • La pose d’un sol lino peut se faire sur un ancien revêtement ;
  • Il se décline en plusieurs couleurs et imite le plus souvent le parquet ;
  • Il trouve sa place dans la plupart des pièces de vie (salon, chambre, etc.)

Inconvénients du lino

  • La pose d’un sol lino en rouleau nécessite l’intervention d’un professionnel ;
  • Le linoléum est plus cher par rapport au sol plastique ;
  • Le sol lino est sensible à la chaleur et à la braise (possibilité de se déformer) ;
  • Le revêtement en lino absorbe facilement l’humidité. Ainsi, il n’est pas adapté à une salle de bain ou à une cuisine.

Sol vinyle/PVC : caractéristiques, avantages et inconvénients ?

Si vous vous intéressez au sol vinyle ou PVC, il faut rappeler que ce type de revêtement est souple. Vous pouvez choisir le vinyle/PVC sous forme de rouleaux ou de dalles (format carré : 30x45 cm ou 45x45 cm) ou sous forme de lames adhésives ou clipsables (format rectangulaire : 15x90 cm).

En effet, le sol vinyle est beaucoup plus utilisé en rénovation qu’en construction, car il permet une pose facile et rapide. De plus, le sol plastique offre la possibilité de camoufler un vieux carrelage sans devoir tout casser.

Lors de votre choix, il est conseillé de vous référer à la classification de sol vinyle ou PVC pour connaître sa résistance. En effet, vous devrez choisir un sol vinyle/PVC conçu pour passage modéré s’il est posé dans des pièces moins fréquentées (la chambre d’adulte, le bureau, etc.) Par contre, optez pour un sol souple indiqué pour les pièces à passage intensif si vous voulez poser le revêtement du sol des chambres d’enfant ou de la salle de jeux.

Poser un sol en vinyle

Avantages du sol vinyle/PVC

  • Un sol vinyle ou PVC offre un large choix de couleurs et de motifs. Rappelons-le, il imite à la perfection le bois, le béton, le marbre et bien d’autres matériaux nobles ;
  • Un revêtement vinyle ou PVC est facile à installer à condition de bien respecter les règles de pose ;
  • Il propose une texture agréable sous les pieds ;
  • C’est à la fois un bon isolant phonique et thermique ;
  • Le revêtement en vinyle/PVC trouve sa place aussi bien dans les pièces humides (salle de bain, cuisine) que dans les pièces à vivre (salon, chambre, etc.) à condition de bien choisir la classification de votre revêtement ;
  • Le sol vinyle/PVC a un coût moins onéreux que le sol lino et les revêtements classiques (carrelage, béton ciré, etc.)

Inconvénients du sol vinyle/PVC

  • Le vinyle/PVC est très sensible au feu et aux cendres. Les fumeurs devront donc prêter plus d’attention au cendrier. Sinon, les marques seront à vie ;
  • Le sol vinyle ou PVC pas cher est souvent de mauvaise qualité. Pour faire le bon choix, il vaut mieux éviter les produits d’entrée de gamme ;
  • Il est beaucoup plus sensible aux chocs et aux déchirures ;
  • Le revêtement vinyle/PVC n’est pas respectueux de l’environnement ;

Quel est le prix d’un linoléum et d’un revêtement vinyle/PVC ?

En ce qui concerne le prix, cela est influencé par la composition de ces deux types de revêtements. Si le sol linoléum est issu d’un matériau naturel et organique, le sol vinyle/PVC est fabriqué à partir du plastique. Ainsi, la fabrication et la composition du sol vinyle/PVC sont beaucoup moins chères. D’ailleurs, c’est pour cette raison qu’il est moins noble par rapport au sol lino.

Par ailleurs, l’épaisseur et la classification de ces deux produits ainsi que leur format et leur finition peuvent également influencer le prix de ces revêtements de sol.

Voici une fourchette de prix moyen au mètre carré et hors pose de ces deux types de revêtements de sol :

  • Linoléum en rouleau : entre 20 à 60 €/m2
  • Linoléum en dalles ou lames : entre 25 à 80 €/m2
  • Vinyle en rouleau : entre 5 à 50 €/m2
  • Vinyle en lame ou en dalles : entre 4 à 80 €/m2

Encore une fois, ces informations sont données à titre indicatif. Il est conseillé de comparer plusieurs prix lors de votre achat. Aussi, vous devrez prêter plus d’attention aux produits d’entrée de gamme.

Revêtement de sol vynile imitation carreaux de ciment

Sol lino ou sol vinyle/PVC : lequel choisir ?

Vous l’aurez peut-être compris, ces deux types de revêtements de sol présentent chacun d’eux des avantages et des défauts. Le linoléum est un sol souple, écologique et noble. De plus, il est sain et hygiénique. Ce qui lui permet de trouver sa place dans une chambre d’enfant. Cependant, il est conseillé d’éviter la pose du linoléum dans la cuisine ou la salle de bain en raison de sa sensibilité à la chaleur et à l’humidité.

En revanche, le sol plastique s’adapte parfaitement à n’importe quel type de pièces d’intérieur. Certes, il n’est pas un produit écologique et il est moins résistant au feu, à la cendre et au choc. De plus, il est beaucoup plus difficile de distinguer les produits d’entrée de gamme et les sols plastiques de bonne qualité. Par contre, il garantit une meilleure durabilité par rapport au sol lino.

Ces deux types de sols souples peuvent être posés sur un ancien revêtement. De plus, ils sont moins coûteux par rapport aux revêtements classiques (carrelage, béton ciré, etc.) Si vous souhaitez obtenir des tarifs précis sur la pose d’un sol lino ou d’un sol vinyle/PVC, n’hésitez pas à demander et à comparer plusieurs devis avant de faire votre choix !