Les fenêtres aluminium sont aujourd’hui équipées d’un système de rupture de pont thermique. Un matériau non conducteur est fixé entre les profilés de l'ouvrant et du dormant de la fenêtre pour réduire les échanges de température intérieurs et extérieurs. Ceci évitant la condensation et le ruissellement d’eau.

Qu'est-ce qu'une menuiserie à rupture de pont thermique ?

Qu'est-ce qu'un pont thermique ?

Le terme pont thermique est utilisé pour désigner une zone qui présente une variation de résistance thermique. Plus précisément, il s'agit d'un point où la barrière isolante est rompue.

En hiver, les ponts thermiques provoquent des déperditions de chaleur. Ils refroidissent plus rapidement l’air chaud de la maison qui est en contact avec ces surfaces froides. Il se forme alors de la condensation, ce qui favorise l’apparition de mauvaises odeurs et de moisissures.

En été, c'est la situation inverse, l’air chaud s’infiltre à l’intérieur par ces ponts thermiques. Pendant les fortes chaleurs nous voulons conserver la fraîcheur à l’intérieur. Et si de l’air chaud peut y entrer, la température grimpe plus vite.

Les menuiseries extérieures d'un certain âge constituent aussi des ponts thermiques, même s'il s'agit d'une cause moins connue. Les profilés des anciennes fenêtre en aluminium ne contiennent pas de rupture de pont thermique et n’opposent donc aucune résistance à l’entrée du froid ou de la chaleur.

Qu'est-ce qu'une menuiserie à rupture de pont thermique ?

L'aluminium est un matériau naturellement conducteur. En l'utilisant tel quel pour la fabrication de fenêtres il crée des ponts thermiques et c'est ce qui a donné un mauvaise réputation à ce matériau pour la fabrication de menuiseries. Les industriels ont alors trouvé la solution en créant des profilés à rupture de pont thermique.

Il s'agit d'insérer un élément isolant, généralement une barette en matière plastique, pour réaliser une discontinuité entre deux parties du profilés afin d'en améliorer les performances thermiques. Ce matériau non conducteur est serti entre les profilés aluminium intérieurs et extérieurs de l'ouvrant et du dormant pour réduire les échanges réciproques de température. Cette technique d'isolation repousse toute condensation et sensation de froid.

Barrette de rupture de pont thermique

La rupture thermique est obligatoire pour obtenir des coefficients d'isolation thermiques acceptables pour des menuiseries aluminium. Pour un confort optimal et répondre aux enjeux climatiques et règlementations techniques toutes les menuiseries doivent en être équipées. Grâce à ces barettes isolantes, une menuiserie alu est désormais 6 fois plus isolantes que la même posée il y a 30 ans !