Le survitrage est un mode d'isolation qui a eu son heure de gloire il y a quelques années, quand on a commencé à parler de double vitrage. Il permettait d'améliorer la performance énergétique des anciennes fenêtres bois sans se lancer dans de gros travaux. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Survitrage : bonne ou mauvaise idée ?

Qu'est-ce que le survitrage ?

Cela consiste à installer un deuxième vitrage sur la fenêtre d'origine. On obtient ainsi théoriquement un double vitrage car il y a une lame d'air entre deux parois vitrées. Cette lame d'air va servir d'isolant et limiter les échanges de température entre l’intérieur et l’extérieur. Je dis bien théoriquement car dans la réalité ce n'est pas aussi simple, ni aussi performant.

Il faut quand même constater que le survitrage améliore l'isolation thermique et phonique par rapport à un vitrage simple. Vous pouvez également choisir le vitrage à installler, par exemple un verre dépoli qui permet de protéger votre intimité si vous habitez en ville en rez-de-chaussée.

Le survitrage est maintenu par un profilé, en PVC ou en aluminium, qui vient se visser sur chacun des ouvrants de la fenêtre. Il est fabriqué sur mesure pour s'adapter précisément aux dimensions du vitrage existant. Le survitrage ne s'adresse qu'aux fenêtre bois, ce qui n'est pas un problème en soit car ce sont elles qui sont encore en simple vitrage et que vous devez isoler.

Il existe enfin le film survitrage, qui vient se coller sur la vitre d'origine. C'est une solution simple, économique, mais complètement inefficace. Les promesses de ce film isolant n'engagent que ceux qui y croient. Cela fait partie des belles arnaques de la menuiserie.

Les avantages et inconvénients du survitrage

Faire poser un survitrage peut sembler une bonne idée, car c'est souvent une solution plus économe que de changer ses fenêtres. Même si la performance thermique sera moins bonne qu'avec des fenêtres neuves, cela améliore quand même l'isolation par rapport à du simple vitrage. Mais le principal avantage est que vous pouvez conserver vos anciennes fenêtres bois. C'est un argument souvent décisif dans le cas de demeures anciennes et historiques. Vous avez peut-être de ces anciennes menuiseries qui sont de petites oeuvres d'art, qui sont toujours en bon état et on simplement le défaut de ne pas être isolantes.

Pourtant, en 2019, on peut vraiment se poser la question de la pertinence du survitrage dans des maisons plus classiques. Car il y a un certain nombre de défauts gênants :

  • La performance énergétique est très loin d'être aussi bonne qu'avec une fenêtre double vitrage. Entre les vitrages de cette dernière, vous avez généralement du gaz argon pour une bonne isolation. Ce n'est pas le cas du survitrage. Le coefficient d'isolant est donc forcément moins bon ;
  • Attention à l'étanchéité du reste de la fenêtre ! Car le survitrage augmente l'isolation de la partie vitrée mais pas du cadre en bois. Des courants d'air peuvent s'infiltrer entre les ouvrants, ou entre le dormant et les ouvrants. Vérifiez la qualité des joints d'étanchéité ;
  • Par temps froid, de la condensation peut se former entre les parois vitrées ;
  • A la base, la fenêtre n'est pas prévue pour recevoir ce poids supplémentaire. Et ce vitrage en plus, peut à la longue venir déformer les ouvrants. C'est aussi du côté des paumelles que des problèmes peuvent apparaitre. Ce que l'on appelle à tort les gonds, ne sont pas prévus pour une telle masse. Là encore, avec le temps il y a risque de déformation ou même de casse ;
  • L'esthétique est parfois un peu douteuse. Oui, le survitrage ce n'est pas très beau.

Quel est le prix d'un survitrage ?

Certes c'est moins cher qu'une fenêtre, mais pas tant que ça. Suivant la taille, comptez entre 80€ et 200€ par fenêtre. A cela rajoutez le prix de la pose par un professionnel, qui est quasiment obligatoire avec le survitrage tant c'est quelque chose de très technique qui ne pardonne pas une mauvaise mise en oeuvre. Sachant que le prix d'une fenêtre PVC débute aux alentours de 150€, qu'en faisant appel à un artisan RGE vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt, le jeu en vaut-il la peine ?

Aujourd'hui, le survitrage apparait plutôt comme un mauvais investissement. C'est plutôt solution un peu bancale qui sera très loin de mettre votre habitation aux nouvelles normes énergétiques.

Certains mettent en évidence le fait qu'un survitrage ne nécessite pas de travaux de maçonnerie sur la fenêtre. C'est aussi le cas de la fenêtre rénovation, qui est justement prévue pour cela. Elle vient se fixer sur l'ancien cadre dormant en bois ; vous n'avez même pas besoin de refaire la peinture ou la tapisserie. Pour un coût légèrement supérieur au survitrage, la fenêtre rénovation est une nouvelle menuiserie vraiment isolante qui vous fera rapidement faire des économies d'énergie.