Réveiller le grenier de son sommeil offre des possibilités insoupçonnées. De grandes fenêtres, plusieurs niveaux et une vue dégagée sur la ville. Mais avant de pouvoir commencer l'aménagement de vos combles, il va falloir bien réfléchir votre projet. Il en va de même pour pour la construction d’une maison : un projet bien pensé est la clé de la réussite.

Aménagement de combles : guide complet pour réussir votre projet

Pourquoi aménager des combles ?

Plusieurs raisons incitent les propriétaires à supprimer leur grenier et à le transformer en combles aménageables. La première raison est le manque de place. Agrandir sa maison devient une nécessité. Alors que la pression foncière se fait de plus en plus importante en ville, chaque mètre carré compte. Lorsque la maison commence à se faire petite, il est intéressant d'exploiter ces mères carrés disponibles qui n'attendent que vos projets les plus fous.

  • Des chambres supplémentaires : l'arrivée d'un nouvel enfant, un ado qui veut son indépendance, les combles offrent un nouvel espace de vie pour la famille ;
  • Un bureau : alors que le travail à la maison devient de plus en plus populaire, il est important d'avoir un endroit à soi pour se poser tranquillement. Il n'y a plus de pièces disponibles pour un bureau : exploitez les combles. Vous serez en plus à l'écart du reste de la famille et pourrez travailler en toute tranquillité ;
  • La pièce supplémentaire dont vous rêviez : salle de cinéma, salle de fitness ou de musculation, atelier de peinture, les idées de manquent pas.
  • Faire des chambres d'hôtes : c'est un excellent moyen de se faire un revenu complémentaire en louant une partie de la maison. L'avantage d'aménager le grenier est que vos hôtes seront dans une partie séparée du reste de la maison. Vous conservez ainsi votre intimité ;
  • Donner de la plus-value à votre maison : chaque mètre carré habitable en plus c'est un bénéfice supplémentaire à la revente.

Utiliser les combles perdus est également une façon moins coûteuse qu'un agrandissement car il y a peu ou pas de gros oeuvre à effectuer et vous ne modifiez pas l'emprise au sol. C'est donc une extension de maison facile à mettre en oeuvre, et vous pouvez faire vous même une partie des travaux.

Chambre de bébé sous les combles

Considérations préliminaires avant d'aménager les combles

Diverses considérations préliminaires doivent être faites avant les premières idées du projet d'aménagement. Si vous avez peu d’expérience en matière de bricolage et de construction, vous devriez au préalable consulter un spécialiste, comme un architecte ou un menuisier, et clarifier les questions suivantes :

  • Comment allez-vous utiliser les combles aménagées ?
  • Quelle est la forme du toit et quelles sont les options d'aménagement possibles ?
  • Quelles sont les travaux à faire pour obtenir la meilleure isolation thermique possible ?
  • Quels travaux peuvent être réalisés par vous-même, et qu'est-ce qui devrait être fait par des artisans ?
  • Avez-vous besoin d'un permis de construire ou d'une déclaration de travaux ?
  • Est-ce qu'il doit y avoir des travaux de modification de charpente pour transformer le grenier en pièce habitable ?

Pour aménager des combles, il est généralement préférable de consulter un expert pour tout ce qui est lié à la structure de la maison. Ceci s'applique également à tous les travaux relatifs à l'installation électrique ainsi qu'au de chauffage et aux sanitaires. Les bricoleurs moins expérimentés laissent également aux artisans l’isolation thermique et le remplacement des fenêtres. Les autres travaux de finition, tels que les cloisons sèches, les peintures et les sols, peuvent être réalisés par vous même.

Pour la transformation du grenier en endroit habitable sous la toiture, il y a beaucoup de choses à penser. Mais le résultat est un nouvel espace de vie souvent plein de charme qui donne une réelle plus-value à votre maison.

Avant de se lancer dans la transformation de son grenier en espace habitable, une bonne préparation est nécessaire

Vos combles sont ils aménageables ?

Il n'est pas toujours possible d'exploiter la surface sous le toit. Cela va dépendre d'une part du type de charpente, et d'autre part de la hauteur disponible.

Si vous avez une charpente de type fermette (ou charpente industrielle), attendez-vous à de gros travaux. Il faudra faire de grosses reprises sur la structure même du toit afin de pouvoir dégager de l'espace. Peu d'entreprises sont capables de faire ce type de travaux et il faudra dans tous les cas une étude préalable. Est-ce que le jeu en veut la chandelle ?

Si vous avez une charpente traditionnelle, comme c'est le cas dans les maisons anciennes, alors ce devrait être plus simple. Mais cela ne sera intéressant que s'il y a assez de hauteur pour rester debout. C'est généralement le cas lorsque l'angle d'inclinaison du toit est supérieur à 35 degrés. Avec un angle d’inclinaison plus bas, il faudra faire une surélévation de toiture pour compenser. Cela signifie que le toit devra être surélevé d'une quarantaine de centimètres afin de pouvoir se tenir debout. Pour cela il faut déposer complètement la toiture et refaire la charpente, des travaux très lourds et coûteux.

En raison des plafonds en pente, vous ne pourrez pas forcément exploiter tout l'espace au sol, comme ce serait le cas dans une pièce à l'étage inférieur. Mais c'est souvent l'occasion d'utiliser ces espaces de faible hauteur pour créer des espaces de rangement.

L'avantage avec les combles aménageables c'est que vous êtes rarement gênés par les structures porteuses de la maison. Vous avez un grand espace disponible que vous pouvez aménager comme vous le souhaitez, et compartimenter avec des cloisons sèches en plaques de plâtre. Mais l'absence de murs porteurs vous pouvez également créer un espace de vie exceptionnel, dans lequel la hauteur sous plafond et les poutres apparentes sont mises en valeur.

En fonction de la hauteur sous plafond, il est également possible de créer avec plusieurs niveaux sous le toit. Une pente de toit de 40 degrés, vous pouvez souvent de créer un plafond cathédrale. Une inclinaison de 50 degrés crée dans certains cas même de la place pour un deuxième niveau.

Combles aménagés dans un style loft

Que dit la réglementation pour aménager ses combles

Si l'espace sous le toit n'est pas encore considéré comme espace de vie, il est nécessaire de demander une autorisation avant le début des travaux. Déclaration préalable de travaux ou une demande de permis de construire, voir même obligation de recourir à un architecte, cela dépend des situations.

Il faut tout d'abord déterminer la future surface habitable. On considère que tout ce qui est inférieur à 1m80 n'est pas considéré comme surface habitable. Cette hauteur est calculée du sol fini au plafond fini, pensez donc à prendre en compte l'épaisseur de l'isolation de la toiture dans le calcul.

Une déclaration de travaux est nécessaire pour toute création de surface entre 5m² et 20m². En dessous de cette limite, l'état considère que ce n'est pas un espace de vie, et vous pouvez faire vos travaux sans rien demander. Si vous habitez dans une zone urbaine soumise à un plan d'urbanisme, la limite passe à 40m² avec une simple déclaration préalable de travaux. Cependant l'extension ne doit pas agrandir la surface totale de la maison au delà de 150m². Vous devrez dans ce cas déposer un permis de construire et faire obligatoirement appel à un architecte.

Engin, tout modification de l'aspect extérieur du bâtiment doit faire l'objet d'une demande préalable de travaux. Cela concerne la modification de la charpente, de la toiture mais également la pose d'une fenêtre. Cela veut dire que simplement la pose d'une fenêtre de toit pour éclairer ce nouvel espace de vie ne peut pas être fait dans une autorisation, aspect bien souvent oublié par les propriétaires, et qui peut poser problème lors de la revente car vous aurez créé une nouvelle surface en toute illégalité.

En résumé :

  • Pas d'autorisation nécessaire si la surface habitable (avec une hauteur inférieure à 1m80) est inférieure à 5m²
  • Déclaration préalable de travaux si la surface est comprise entre 5 et 20m² (ou 40m² en ville), si vous ouvrez une nouvelle fenêtre, et que la surface totale de l'habitation ne dépasse pas 150m²
  • Demande de permis de construire si la nouvelle surface dépasse la limite ;
  • Faire appel à un architecte si la surface habitable totale (SCHON : surface hors œuvre nette) devient supérieure à 150m².
Avant tout travaux de transformation de vos combles, attention à la règlementation

Pensez à l'isolation thermique et acoustique

Une bonne isolation thermique est absolument nécessaire et une protection solaire conseillée. Sous le toit en été l'espace peut devenir très chaud, une véritable fournaise. A contrario durant les hivers froid il peut y faire très frais. Dans le cas d'un projet de rénovation des mesures doivent être prises pour améliorer la performance énergiques et éviter les déperditions.

Le choix de l'isolation dépend du budget et de la configuration de vos combles. Les bricoleurs expérimentés feront les travaux d'isolation seuls afin d'économiser sur le budget. L'isolant peut être installé entre les chevrons et solives, ou sur une structure de rails. Ne lésinez pas sur la qualité de l'isolant, plutôt que sur l'épaisseur. Que l'on isole en une ou deux couches, l'objectif est d'avoir une résistance thermique élevée. Visez un R = 8m².K/W pour garantir confort en hiver comme en été. Si vous isolez avec deux couches de laine de verre, pensez à supprimer le pare vapeur sur la couche externe, pour ne laisser que celui qui est sur la couche du côté chauffé.

Si vous isolez entre les chevrons, il est nécessaire de poser deux couches. Car une seule ne permet pas une continuité thermique sur l'ensemble du rampant, ni de satisfaire les niveaux de résistance thermique correspondant aux exigences réglementaires. Il faut alors poser une première couche entre les chevrons, et une autre couche continue qui sera posée perpendiculairement à la première.

Vous devez également investir dans une bonne isolation phonique du plancher, sinon vous entendrez chaque pas à l’étage inférieur. Afin d'éviter que ni le bruit ni la chaleur ne soient transmis au reste du bâtiment, il est nécessaire de poser un isolant sous le plancher. Cela oblige à enlever l'ancien pour poser l'isolant mais ce sont souvent des travaux obligatoires. En effet, le plancher des greniers est rarement très droit et vous en profiterez également pour passer les gaines techniques pour l'électricité ou l'eau.

Isolation des combles aménageables

Fenêtre de toit et lucarne : que la lumière entre dans le grenier

Les greniers sont souvent sombre et étouffant. Cette image poussiéreuse est également liée au fait que des sources de lumière sont rarement installés, tant que la zone reste inutilisée ou ne sert que pour le stockage. Au moment de l'aménagement des combles, vous devez fournir suffisamment de lumière naturelle pour en faire une véritable pièce à vivre. Cela peut être mis en œuvre de différentes manières, en fonction des autorisation, des exigences du bâtiment et du budget.

Fenêtre de toit

L'option la moins chère est l'installation d'une fenêtre de toit. Selon le type d'ouverture, le matériau et la dimension, les prix commencent à environ 300 euros. A cela rajoutez le prix de l'installation. C'est la solution la plus facile à mettre en oeuvre car elle demande juste de faire une ouverture dans la charpente. Un encadrement est réalisé sur mesure dans les chevrons pour venir y installer la fenêtre de toit.

Avec ce type de fenêtre, n'oubliez pas la protection contre le soleil surtout si elle est exposée plein sud ! Oubliez les stores intérieurs qui sont souvent assez inefficaces car la chaleur est déjà entrée dans la pièce. Préférez des volets roulants, bien plus efficaces et qui en plus améliore l'isolation phonique en temps de pluie. C'est une chose à laquelle on ne pense pas forcément mais le bruit des gouttes d'eau, voir de la grêle, est très gênant, surtout dans une chambre !

Pose de fenêtres de toit

Fenêtre dans le pignon

Cela vous oblige à créer une ouverture dans le mur, ce qui n'est pas toujours possible, par exemple pour des questions de vis-à-vis. Ce sont également des travaux de maçonnerie assez lourds qui peuvent faire monter le budget. Pourtant c'est la solution la plus adaptée car vous avez une véritable fenêtre. Il n'y a plus de problème de surchauffe en été, ni de nuisance sonore les jours de pluie. Et vous avez également une vue sur l'extérieur, ce que ne vous permet pas la fenêtre de toit. Comme vous serez en hauteur, vous profiterez d'une belle vue sur l'environnement.

Il existe des formes de fenêtre particulièrement adaptées aux combles aménagés. Par exemple la fenêtre trapèze qui permet de suivre le rampant du toit et ainsi profiter d'une plus grande ouverture. De même la fenêtre triangle s'installe directement sous le pignon et séduit par son esthétisme. Enfin, les plus audacieux installeront une fenêtre ronde ; on n'y pense pas forcément et cela donne un cachet énorme à la pièce.

La fenêtre triangulaire amène une plus value esthétique à l'espace aménagé dans les combles

Lucarne et chien assis

C'est un peu un mélange entre les deux types d'ouverture précédents. La lucarne offre une vue verticale ce qui est plus confortable pour admirer le paysage. Elle ne nécessite pas de travaux de maçonnerie car elle est prise directement sur la charpente. Sa réalisation est par contre assez complexe et nécessite un véritable savoir faire de charpentier. Son esthétique est par contre incomparable, la lucarne est du plus bel effet sur les demeures anciennes.

L’installation d’une lucarne est souvent assez coûteuse, cela dépend finalement de l’ampleur des travaux. Le matériel et les heures de travail sur la charpente jouent un rôle important. On atteind généralement quelques milliers d’euros. Mais vous obtiendrez une surface de mur verticale devant laquelle vous pourrez vous tenir debout près de la fenêtre.

Installation de lucarnes sur une maison ancienne